samedi 6 septembre 2008

Samedi noir

Regards hagards et mines assombries créent funèbre cortège, pour la deuxième fois en moins d'un an notre famille perd un de ses immuables piliers.

2 commentaires:

Saperli a dit…

triste, triste de voir sa famille lentement se décomposer. Sincères pensées

Didier, a dit…

Merci.